Décès d'Antonio Tabucchi à Lisbonne

Décès à Lisbonne de l’écrivain italien Antonio Tabucchi

Nouveaux clients seulement | Contenu commercial | 18+

La semaine dernière est décédé à Lisbonne l’écrivain italien Antonio Tabucchi, à l’âge de 68 ans.  Né en 1943 à Pise, en Toscane, Tabucchi publie son premier roman, Place d’Italie, en 1975. Suivront une trentaine de roman dont la plupart ont pour arrière-plan l’Italie. Mais après avoir découvert les écrits de Fernando Pessoa, Antonio Tabucchi se passionne pour le Portugal, sa langue et sa littérature. Traducteur de l’œuvre du poète portugais, il a contribué à sa reconnaissance en Italie.

Marié à une portugaise, il dirige à la fin des années quatre-vingt l’Institut culturel italien de Lisbonne et enseigne la littérature portugaise à l’Université de Sienne, en Italie. Dès lors, sa vie se partage entre son Italie natale et le Portugal, véritable terre d’adoption. Si bien qu’il écrit en 1992 son premier roman en portugais, Requiem. Deux années plus tard, Antonio Tabucchi publie Pereira prétend, sans aucun doute son plus grand roman sur le Portugal.

Tabucchi y traite de la dictature salazariste et de l’entrée en résistance du personnage principal du roman, Pereira, un journaliste catholique. Ce personnage deviendra un symbole de la lutte contre l’autoritarisme. Antonio Tabucchi sera par la suite un critique virilent de Silvio Berlusconi, élu Président du Conseil italien à l’issue des élections législatives de mars 1994. Ecrivain engagé et véritable amoureux du Portugal, Antonio Tabucchi laisse dernière lui une oeuvre majeure dans la littérature italienne contemporaine.

Le Monde.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.
+18Les jeux d'argent et de hasard sont resérvés aux personnes majeures.