Guimarães sera Ville Européenne du Sport en 2013

Guimarães élue Ville Européenne du Sport

Nouveaux clients seulement | Contenu commercial | 18+

C’est une première pour une ville portugaise, Guimarães vient d’être élue Ville Européenne du Sport pour l’année 2013, par l’Association des Capitales Européennes du Sport (ACES). Actuellement Capitale Européenne de la Culture pour l’année 2012, Guimarães obtient là une nouvelle reconnaissance de sa capacité à organiser des événements à visée européenne. Rappelons que Braga, ville voisine du Nord du Portugal, est cette année Capitale Européenne de la Jeunesse, preuve de la croissance sur la scène européenne de la région septentrionale du pays.

Les prix remis par l’ACES vise à promouvoir la fonction sociale du sport ainsi qu’à l’amélioration du bien-être de la population. Chaque année l’organisation désigne une Capitale Européenne du Sport parmi les villes de plus de 500 000 habitants et attribue le titre de Ville Européenne du Sport pour les localités de plus petites tailles. L’élection d’une ville constitue, selon l’association, « une incitation, pour les administrations locales ainsi que leur département du sport, à remplir un rôle fondamental et décisif dans la réalisation d’une structure qui contribue à améliorer le niveau de santé général des habitants d’un pays, à travers l’apprentissage d’exercices physiques sains ».

Selon les statuts de l’ACES, Guimarães devra organiser 30 événements sportifs au cours de l’année 2013. Toutefois, le maire de Guimarães, António Magalhães a annoncé son intention d’organiser un événement par semaine, soit une cinquantaine sur l’année. L’attribution de ce prix contribue à renforcer le rayonnement de la première capitale du pays, berceau de la nation portugaise. Ce sera l’occasion pourquoi pas, d’effectuer un voyage au Portugal en camping-car et découvrir les charmes de toute la région à son rythme.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.
+18Les jeux d'argent et de hasard sont resérvés aux personnes majeures.