LIGUE EUROPA / BENFICA - PSG : 2-1 - LES REGRETS PARISIENS

LIGUE EUROPA / BENFICA - PSG : 2-1 - LES REGRETS PARISIENS

LIGUE EUROPA / BENFICA – PSG : 2-1 – LES REGRETS PARISIENS

jeudi 10 mars 2011 : Le PSG s’est incliné jeudi à Lisbonne mais garde de bonnes chances de qualification. Mais au vu des quarante premières minutes, largement dominées par l’équipe d’Antoine Kombouaré, les Parisiens ont de quoi être déçus.

En direct de l’Estadio da Luz
– Antoine Kombouaré avait décidé de laisser au repos Jallet, Makelele, Giuly, Hoarau pour ce match. Jérémy Clément, lui, était suspendu pour ce 8eme de finale aller.

– Les acteurs de ce match avaient des raisons de briller : selon nos confrères d’A Bola, la Juventus de Turin, Chelsea, Arsenal, Manchester United, Manchester City, Tottenham, Liverpool, Fulham, Everton et West Bromwich Albion avaient dépêché des espions et des recruteurs.

– Auteur d’un bon début de match, Péguy Luyindula a été contraint de sortir sur blessure. Il a tenté de rester sur la pelouse, mais pendant qu’il se faisait soigner sur la touche, le Benfica a égalisé. Antoine Kombouaré a alors décidé de le remplacer. Plus tard, c’est Tripy Makonda, touché à la cheville gauche, qui a dû céder sa place.

Les buts
15eme minute (0-1)
Nenê repique dans l’axe et sert Luyindula à la limite du hors-jeu d’un petit extérieur du gauche. Luyindula trompe le gardien d’un bon plat du pied.

42eme minute (1-1)
Carlos Martins sert parfaitement Maxi Pereira dans la surface dans le dos de la défense. Il enchaîne contrôle puis frappe dans la lucarne gauche d’Edel.

81eme minute (2-1)
Servi par Aimar à l’entrée de la surface, Jara échappe à Chantôme et place une belle frappe décroisée sur la gauche d’Edel, battu.

Les moments forts
3eme minute
Dégagement au poing d’Edel devant Luisao. Gaitan reprend du gauche mais Edel est à la parade sur sa gauche.

5eme minute
Contre d’Erding sur la droite. Il crochète bien Luisao dans la surface et frappe du gauche mais Roberto contre bien le tir du Turc.

17eme minute
Enorme mésentente de la défense portugaise. Nenê en profite et s’échappe avant de centrer pour Erding qui reprend de volée sur le poteau. Roberto en revenant vers son but dévie en corner.

27eme minute
Sur un coup franc de la gauche, Bodmer dévie le ballon juste à côté du but de Roberto.

29eme minute
Contre de Luyindula qui peut centrer en deux temps en retrait. Chantôme arrive lancé et frappe du gauche. Roberto écarte comme il peut. Bodmer a suivi mais est trop court.

32eme minute
Coup franc direct de Cardozo dans la lucarne gauche d’Edel qui intervient bien d’une claquette.

72eme minute
Saviola efface Traoré et entre dans la surface où Makonda semble déséquilibrer le Lisboète, mais l’arbitre et ses assistants ne bronchent pas alors que tout le stade de la Lumière réclame le penalty évident.

Le tournant du match
17eme minute
Erding trouve le poteau : à 0-2, le PSG aurait bénéficié encore plus d’espaces et aurait tué le match. Au lieu de ça, à l’image de cette occasion manquée, le PSG va vendanger et permettre au Benfica de revenir au score et de remporter ce match. Encore une fois, le PSG a péché au niveau du réalisme.

Jeu, joueurs et arbitre
Le jeu
Un match enlevé, où les attaques ont pris le pas sur les défenses : les spectateurs du magnifique Estadio Da Luz en ont eu pour leur argent. Les acteurs ont frappé au but, les gardiens ont dû s’employer et les filets ont tremblé, trois fois, seulement, ce qui est peu au regard des situations de buts que les deux équipes ont trop souvent mal conclues. A ce petit jeu, le PSG peut avoir des regrets : pendant 40 minutes, les Parisiens ont pu profiter des largesses défensives d’un Benfica aux abois. Mais après l’ouverture du score de Luyindula, ni Nenê, ni Bodmer, ni encore moins Erding n’ont su tuer le match. Le Benfica n’en demandait pas tant et a pu même égaliser avant la pause. En seconde période, les Rouge et Blanc prennent le pouvoir face à un PSG qui accuse le coup physiquement et en fin de match, Jara donne la victoire à son équipe. Le PSG peut être déçu, car s’il n’est pas hors course, il avait, malgré l’absence de cinq cadres, la possibilité de s’imposer ce jeudi.

Les Benfiquistes
Le joueur du match
CARLOS MARTINS : Un meneur de jeu brillant, à l’image du caviar qu’il donne sur le premier but portugais. Un joueur à suivre.

Les autres joueurs
ROBERTO : Fébrile, il n’a rassuré ni ses supporters ni ses défenseurs.
MAXI PEREIRA : Très offensif, il a eu du mal au début à contrôler Nenê avant de prendre le dessus et de marquer le but de l’égalisation avec l’aisance d’un avant-centre.
SIDNEI : Le successeur de David Luiz parti à Chelsea a été inquiétant en début de match avant de se reprendre un peu par la suite.
LUISAO : A plié sans rompre et a mieux fini qu’il n’a commencé.
COENTRAO : Son talent de contre-attaquant est désormais reconnu partout en Europe, mais il a péché défensivement.
JAVI GARCIA : A beaucoup travaillé au milieu. Discret mais efficace.
SALVIO : Il a déçu ce jeudi. Un match sans saveur. JARA l’a relayé en seconde période. Très accrocheur, l’Argentin a aussi eu le mérite de marquer le second but de son équipe.
GAITAN : Le gaucher n’a que peu pesé. Décevant.
SAVIOLA : Ses accélérations sèment toujours le danger. Il aurait dû bénéficier d’un penalty sur l’une d’entre elle.
CARDOZO : A pesé sur la défense, mais a déçu devant le but hormis sur une frappe déviée par Edel.

Les Parisiens
Le joueur du match
CHANTOME : Une très belle activité défensive comme offensive. Un très bon match dans un poste de milieu défensif, où il était associé à Armand en l’absence de Clément et de Makélélé, même s’il laisse un peu de liberté à Jara pour armer sa frappe sur le second but.

Les autres joueurs
EDEL : Quelques parades importantes dans un match enlevé. Pas toujours rassurant dans ses sorties, le gardien s’en est finalement bien sorti.
CEARA : Averti pour un croche pied sur Coentrao (39eme), il a parfois eu du mal à tenir son côté droit sur les montées de Coentrao mais a bien contrôlé Gaitan.
Z.CAMARA : Il a plutôt bien défendu face à Saviola et Cardozo.
SA.TRAORE : Le Malien, très calme, a livré une copie des plus correctes, sans erreur marquante. Pas mal pour un joueur habitué à cirer le banc de touche.
MAKONDA : Un match sérieux dans son couloir. A failli coûter un penalty sur une intervention illicite oubliée par l’arbitre juste avant sa sortie sur blessure (cheville gauche). MAKHEDJOUF l’a relayé numériquement, Armand passant au poste de latéral gauche.
ARMAND : Averti pour une intervention en retard sur Maxi Pereira (31eme), il a plutôt convaincu au milieu de terrain avant de finir au poste de latéral gauche.
BODMER : Un match assez neutre de l’ancien Lyonnais qui a cédé sa place à vingt minutes de la fin à KEBANO.
NENÊ : Une très bonne première demi-heure avant de baisser de pied. Une passe décisive à son crédit.
LUYINDULA : Touché juste avant la mi-temps au genou gauche, il avait été très dangereux pendant 40 minutes avec un but comme récompense. MAURICE l’a remplacé avant la pause mais n’a que très peu pesé sur le cours du match.
ERDING : Un poteau, des occasions, de l’activité, mais pas de but malgré de nombreuses possibilités. Il doit dans ce genre de match être plus décisif.

L’arbitre : M.Kralovec
Il a oublié un penalty pour Benfica et s’est montré trop pointilleux sur certaines actions et trop laxistes sur d’autres.

football365



A propos de setubal

Je fais parti des Auteurs/Contributeurs d'articles. Vous pouvez vous aussi le devenir et partager ainsi le contenu de vos articles avec les visiteurs de Portugal-Tchat.com. Pensez à vous inscrire et renseignez les champs biographiques ! Visualiser tous les messages par setubal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *